Manger ou pas du jambon blanc en étant enceinte ?
5 (100%) 2 votes

Le jambon blanc est facile à consommer, et pratique au quotidien : en accompagnement d’un légume, en croque-monsieur ou dans un gratin, il nous rend bien des services. Mais reste-t-il consommable pendant la grossesse ?

Que contient le jambon blanc ?

Le jambon blanc est moins gras que bien d’autres charcuteries, et on l’apprécie pour la source de protéines qu’il apporte. On lui confère également une bonne teneur en minéraux, comme le magnésium ou le potassium, mais également en vitamines C et B1.

Si le jambon blanc entre dans le cadre d’une alimentation saine, de nombreuses futures mamans se posent la question : “puis-je manger du jambon blanc pendant la grossesse ?”. Les risques de toxoplasmose et de listériose que l’on associe aux charcuteries ont en effet de quoi faire douter. Le jambon blanc en fait-il partie ?

Le jambon blanc, consommable pendant la grossesse

Les charcuteries qui exposent la femme enceinte et son bébé à un risque de listériose ou de toxoplasmose sont celles qui se consomment crues. Vous risquez alors un accouchement prématuré, une fausse couche, mais exposez également votre futur enfant à un risque de malformation ou de maladie. Si une immunité contre la toxoplasmose peut facilement être détectée par prise de sang, la listériose reste un risque majeur et omniprésent dans de très nombreux aliments non cuits ou non pasteurisés.

Fort heureusement, le jambon blanc étant cuit, il échappe à cette règle ! Vous pourrez donc en consommer sans souci si vous êtes enceinte.

Petit conseil toutefois : privilégiez les jambons blancs sous vide. Les jambons à la découpe sont certes cuits eux aussi, mais ils sont en contact permanent avec d’autres charcuteries… crues. Il existe donc un risque de contamination, qui vous ferait prendre les mêmes risques qu’en consommant un saucisson, un chorizo ou du jambon cru.