Pleine lune : une influence sur l’accouchement ?
5 (100%) 1 vote

Encore aujourd’hui, bon nombre de personnes croient aux effets de la pleine lune sur l’accouchement. Beaucoup pensent que le taux d’accouchement est nettement plus élevé durant cette période. L’attraction lunaire a-t-elle vraiment des effets sur l’accouchement ? Après tout, ce phénomène aurait une influence sur la marée haute, sur la pousse des cheveux, sur le sommeil, sur l’humeur et sur beaucoup de choses… Découvrons la réponse à cette question !

Attraction lunaire : un effet sur l’accouchement ?

La lune fascine depuis toujours. Considérée comme un symbole de fertilité, son cycle est similaire à celui du cycle menstruel de la femme. Elle aurait des effets sur la fertilité, raison pour laquelle certaines personnes attribuent à la pierre de lune un pouvoir particulier, à savoir celui de donner naissance.

Mais les croyances ne s’arrêtent pas là, la pleine lune aurait également une influence sur l’accouchement, grâce notamment à l’attraction lunaire. Ce phénomène responsable des marées hautes a une grande influence sur les eaux de notre planète. Comme le liquide amniotique est composé d’eau, l’attraction lunaire favoriserait la perte des eaux et donc, l’accouchement. Pour certaines personnes, ce n’est pas un mythe, mais bien une réalité. Et les scientifiques, qu’en pensent-ils ?

Accouchement et pleine lune : le point de vue des scientifiques

La plupart des scientifiques s’accordent à dire que la pleine lune a bien une influence sur les marées. Tel est le cas du Dr Henry Puget, qui a établi la corrélation entre les marées et l’attraction lunaire, mais aussi sur les différents liquides de l’organisme tels que le sang. Il semblerait en effet que les hémorragies soient plus importantes les soirs de pleine lune.

Pour le liquide amniotique en revanche, on ne peut pas en dire autant, car les statistiques établies ces dernières années démontrent qu’il n’y a aucun lien entre la pleine lune et le taux d’accouchements. En 2005, l’étude menée par le « Mountain Area Health Education Center » s’est portée sur environ 564 000 naissances et a été basée sur une période équivalant à 62 cycles lunaires. La réponse est sans équivoque : le taux d’accouchement est le même, aussi bien durant les soirs de pleine lune que lors des autres phases lunaires.

Mais malgré cela, la croyance perdure et beaucoup de femmes enceintes croient dur comme fer qu’il existe bel et bien un lien entre l’attraction lunaire et l’accouchement, si bien qu’inconsciemment, cela déclenche leur accouchement un soir de pleine lune. Il semblerait en effet que les émotions influent sur le corps et peuvent, dans une certaine mesure, déclencher des réactions hormonales.

Certaines d’entre elles pensent que ce phénomène aurait également une influence sur le cycle menstruel et bien d’autres choses. Depuis toujours, l’homme a tendance à s’accrocher à ses croyances, peu importe leur véracité, qu’il y ait une preuve ou non ; et cela ne semble pas changer de sitôt. Les légendes sur la pleine lune et son pouvoir mythique perdureront peut-être pour toujours et cela, quelles que soient les preuves scientifiques mises en avant.

Recherches associées :

  • grossesse et pleine lune
  • accouchement et pleine lune
  • fertilité et pleine lune