La pana cotta, ce dessert italien qui peut être accompagné de mille et une façons, pose parfois souci à une future maman : peut-elle en consommer sans risque pour son enfant ? Bonne nouvelle, vous ne passerez pas à côté de ce petit plaisir sucré !

Composition de la pana cotta

Si les futures mamans se posent la question, c’est que ce délicieux dessert italien est fabriqué à base de crème, et qu’il faut se méfier des produits non pasteurisés.

En plus de cette fameuse crème, la pana cotta intègre du sucre, du lait et de la gélatine, qui s’avèrent inoffensifs durant la grossesse. On accompagne généralement ce met d’un coulis de fruits rouges, de caramel, de chocolat fondu ou encore de miel. Autant d’ingrédients totalement autorisés à une femme enceinte.

La pana cotta, c’est OK pendant la grossesse !

Côté crème, tout est finalement dit dans le nom même du produit, qui signifie “crème cuite”. Dans la mesure où elle est cuite, les éventuelles bactéries qui auraient pu se trouver dans la matière première sont détruites au cours du processus. Tout risque de contamination est ainsi écarté, pour pouvoir vous faire plaisir sans aucune culpabilité !

Si vous aviez encore le moindre doute, ne consommez que des produits dont le lait utilisé pour créer la crème de la pana cotta a été pasteurisé. Vous éliminez ainsi tout doute ! Toutefois, vous pouvez être certaine que le processus de cuisson de la crème aura déjà éliminé toute éventuelle bactérie, pour vous faire plaisir et ne pas renoncer à tous vos petits plaisirs jusqu’à l’accouchement tant attendu.

La seule chose à laquelle vous devrez prêter attention, c’est à un risque éventuel de diabète, qui peut se révéler chez une femme enceinte. Une simple vérification médicale vous permettra de savoir si vous y êtes sujette durant votre grossesse, ou si vous pouvez laisser libre cours à votre gourmandise (avec modération, bien sûr !).