Gérer la famille est une tâche complexe : parents et enfants doivent trouver un terrain d’entente pour que la vie en communauté soit bénéfique à tous. Mettre en place des règles claires permet à chacun de comprendre les limites à ne pas franchir et les règles qui définiront le bon fonctionnement de la vie de famille. Voici ce qu’il faut retenir sur l’établissement des règles à la maison.

Des règles pour toute la famille : pourquoi ?

Tout parent sait que poser des règles à la maison est indispensable, mais peu comprennent pourquoi cela est nécessaire. Dans le modèle éducatif courant, les règlements appliqués à la maison sont choisis par les parents. Si ces derniers agissent souvent avec les meilleures intentions, il n’est pas rare que ces choix soient imposés aux enfants qui n’ont pas leur mot à dire. Le système éducatif classique a de nombreuses fois montré les failles de ce modèle dont la satisfaction est unilatérale. Pour que les règlements soient justes et équitables, nous recommandons de les préparer en famille.

Cette procédure n’a pas seulement pour objectif d’établir les bases avec lesquelles chaque membre devra aborder la vie à la maison. Il s’agit de trouver un compromis grâce auquel les parents comme les enfants peuvent ressortir gagnants. Instaurer des règles pour toute la famille représente une étape cruciale dans la construction de l’enfant face aux communautés. Le milieu familial offre un terrain d’expérimentation tout trouvé pour les petits en quête de premières expériences sociales. En tant que parent, vous endossez le rôle d’encadreur et de guide pour lui offrir de bonnes bases.

Si le règlement de la maison doit régir les tâches de chacun, il a aussi pour utilité d’offrir un modèle hiérarchique compréhensible pour les plus jeunes. En expérimentant l’ordre, il est initié aux notions de devoir, de respect et de responsabilité. La mise en place d’une charte de conduite et d’obligations est considérée comme un moyen pertinent de l’impliquer, de lui faire comprendre le mode de fonctionnement d’un groupe, et accessoirement de la société. Contrairement au modèle éducatif classique, cette méthode positive met les parents et les enfants sur un pied d’égalité face aux règlements.

Comment et pourquoi définir les règles en famille ? Nos astuces

Une relation basée sur la confiance

Il est encore rare aujourd’hui de trouver des relations parents-enfants basées sur l’écoute et la confiance. Le modèle d’éducation le plus courant amène la grande majorité des parents à instaurer presque inconsciemment une relation verticale. De nombreuses familles fonctionnent sur le même principe : les parents sont les seuls à décider de ce qui serait bien ou mal, dictant les habitudes, les attitudes et le mode de pensée de leurs enfants. Dans ce modèle courant, les règles seront uniquement celles qui vous permettront d’imposer votre autorité.

Cette relation verticale se base généralement sur une satisfaction à sens unique : en considérant un point de vue unique, vous appliquerez uniquement ce que vous décidez de “juste” en fonction de votre ressenti personnel. Ce mode de fonctionnement est souvent à l’origine de tensions entre les parents et les enfants : reniant les avis, les impressions et les points de vue des plus jeunes, les adultes réagissent sans considération active des besoins ou des envies de leurs petits.

Le modèle que nous prônons s’identifie à une approche inverse : privilégiant des rapports horizontaux entre l’adulte et l’enfant, il incite à définir les règles tous ensemble. Dans cet esprit, parents comme enfants ont le droit à la parole : la mise en place des règlements s’apparente à une discussion ouverte et éducative entre tous les concernés. Chaque membre de la famille est invité à participer dès le plus jeune âge : décider des règles à appliquer à la maison est alors présenté comme un projet commun.

Il ne s’agira pas seulement de savoir ce qu’il faut faire dans tel ou tel cas : ce moment de communication sert principalement à faire comprendre l’utilité de chaque règle à instaurer. Pour les parents, il est aussi important d’en profiter pour rappeler que leur figure d’autorité est aussi importante que leur fonction de guide. L’approche possède aussi un avantage pratique auquel nous ne pensons pas forcément : en discutant des différents aspects du règlement, vous avez l’occasion d’analyser leur pertinence. Cela vous permettra d’en dénicher les possibles failles et de les rectifier. La précaution est utile : elle aide à mieux maîtriser des situations qui pourraient vous dépasser, et vous évitera de tomber dans les pièges d’un modèle éducatif plus classique.

Réfléchir et apprendre en famille

La vie de famille est un long apprentissage qui ne concerne pas que les enfants. En tant que parents, vous faites tous les jours face à des situations que vous n’arrivez pas forcément à cerner ou à gérer du premier coup. Établir les règles de la maison en famille est une occasion pour les parents de réfléchir à un processus éducatif réellement bienveillant. L’échange familial peut alors représenter une prise de conscience pour les petits, comme pour les grands. En optant pour cette alternative, vous montrez que vous êtes aussi capable de faire des erreurs et de les reconnaître.

C’est bien le but des règlements choisis en famille : en tant que parents, vous offrez une image plus positive et réaliste de la responsabilité. Apprendre à accepter d’avoir tort, le reconnaître et chercher comment y remédier est une finalité que vous aurez à appliquer à la maison.

Pourquoi définir les règles en famille ?

Impliquer vos enfants dans la mise en place des règles leur fait prendre conscience de leur place dans la famille. Considérez cette alternative comme un choix logique : en participant à la définition des conditions de la maison, vos enfants auront plus de chances de suivre les règles. Le sentiment d’être inclus et d’avoir son mot à dire leur fait comprendre que leur avis compte et que les règles ont une raison d’exister.

La notion de respect est réciproque, et se constate automatiquement dans les habitudes de l’enfant. Par ce moyen, ils comprennent pourquoi les règles sont importantes. Gardez à l’esprit que dans cette démarche, le moment de l’échange est celui où chaque concerné pourra s’exprimer sur les règles immuables et discuter celles qui pourront être plus souples.