Les surdoués : des enfants aux capacités exceptionnelles
5 (100%) 2 votes

D’après des études, environ 5% des enfants seraient des surdoués, des enfants dotés de capacités intellectuelles exceptionnelles. Ils ont un QI beaucoup plus élevé que la normale, une différence qui peut parfois être éprouvante pour eux. Contrairement à ce que l’on pense, ces enfants ont besoin d’être accompagnés pour pouvoir évoluer sereinement, tant sur le plan scolaire que social. En effet, la plupart d’entre eux ont du mal à s’intégrer à l’école en raison de cet écart intellectuel et se replient sur eux-mêmes, un comportement qui peut leur être néfaste. Vous pensez que votre enfant est intellectuellement précoce ? Découvrez en détail les signes caractéristiques d’un enfant surdoué dès la naissance et comment bien l’accompagner pour contribuer à son épanouissement.

Comment reconnaître un enfant surdoué ?

Une hypersensibilité à tout ce qui se passe autour de lui

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais un enfant surdoué présente des signes de précocité dès la naissance. On peut le voir à travers son expression et son hypersensibilité. Il a en effet tendance à ouvrir grand les yeux et à contempler avec attention tout ce qui se passe autour de lui, mais aussi à être hypersensible au moindre bruit. Il réagit aux sons qu’il entend, aux différents goûts qu’il ressent et à toutes les images et couleurs qu’il voit. Bon nombre de parents confondent ces signes avec ceux de l’hyperactivité ; or, il n’en est rien, même si un bébé surdoué est de nature hyperactive.

Une capacité de concentration exceptionnelle

Hormis ces caractéristiques, on peut également reconnaître cette précocité à travers sa capacité de concentration. D’après des études, un enfant considéré comme potentiellement précoce possède une plus grande capacité de concentration. Il peut se concentrer sur une chose pendant plus de huit minutes, contre seulement cinq à six minutes pour un autre. Par ailleurs, il a également tendance à réfléchir et à observer avant de faire quelque chose. Il apprend vite, peut même dire son premier mot et marcher bien avant d’atteindre sa première année. Avant même d’avoir 1 an, il a déjà une soif d’exploration insatiable qui peut parfois finir en crise de rage s’il n’obtient pas ce qu’il veut.

Une capacité d’apprentissage hautement élevée

Son évolution intellectuelle est remarquable, car il est capable de construire correctement des phrases et même de comprendre des mots compliqués à 1 an et demi. À 2 ans, il est capable de converser avec un adulte dans un langage abouti et de mémoriser les comptines et airs de musique qu’il entend. Il apprend rapidement, peut répondre à des questions qu’un enfant ne pourrait même pas comprendre et réciter des poèmes sans oublier un mot. Il possède une mémoire exceptionnelle et est très habile de ses mains. Un enfant précoce bouge beaucoup, aime déplacer les objets et dort peu.

Une sensorialité très développée

Un enfant surdoué a des sens très développés : ouïe, odorat, goût, toucher et vue. Du haut de ses deux ans, il peut reconnaître et différencier les odeurs, les formes et les sons. C’est également à partir de cet âge qu’il commence à poser la question « pourquoi ? ». Il veut tout connaître et tout comprendre ; sa soif de connaissance se multiplie de jour en jour et son lexique s’enrichit rapidement. Dans sa tête, il y a un seul objectif : devenir comme les adultes.

C’est la raison pour laquelle il veut constamment imiter ses parents et faire comme eux. Lorsqu’il veut faire quelque chose et qu’il échoue, il n’arrive généralement pas à gérer ses émotions et se met rapidement en colère. C’est un enfant très sensible qui peut pleurer facilement et se mettre en colère pour un rien.

Une fascination pour les lettres, chiffres et dessins

Grâce à son excellente mémoire photographique et auditive, un enfant précoce est capable de compter jusqu’à 10 à seulement 2 ans et peut reconnaître les chiffres sur une montre. Il est fasciné par les lettres et les chiffres, c’est pourquoi l’écriture l’attire particulièrement. Il aime également lire, dessiner et peindre. Il commence à gribouiller à cet âge et peut dessiner comme un enfant qui a deux fois son âge vers 4 ans. Il est capable de reproduire les détails des images qu’il voit et peut même écrire son prénom.

Une grande sensibilité émotionnelle

Un enfant surdoué est très sensible, ce qui le rend susceptible. Il peut vite passer de la joie à la colère et peut pleurer sans raison apparente. Il manifeste de la colère à chaque fois qu’il n’arrive pas à exécuter ses pensées. En effet, comme c’est encore un enfant, il y a une certaine lenteur dans ses mouvements, contrairement à la rapidité de sa pensée.

Le fait de ne pas pouvoir faire les choses rapidement et sans faute le frustre, le met à fleur de peau et le rend colérique. Un enfant précoce demande une attention particulière en raison de sa fragilité émotionnelle.

Un philosophe en herbe

Vers l’âge de 5-6 ans, il commence à poser des questions sur l’humanité, sur l’existence, le pourquoi du comment, etc. Sa curiosité devient de plus en plus grande et il est constamment en quête de réponses. Bon nombre de parents ont parfois du mal à répondre à ces questions, qui sont parfois difficiles à appréhender. Si votre enfant est surdoué, vous devez vous préparer à cette éventualité et à toutes les réponses possibles, des réponses qui doivent être adéquates. Le petit philosophe en herbe veut des réponses plausibles, claires et précises.

Une imagination débordante

On reconnaît également un enfant surdoué par son imagination débordante. Il se crée un univers à lui, une bulle qui lui sert de refuge. Il se sent à l’écart des autres, car il n’arrive pas à partager ses centres d’intérêt avec eux. Alors, il préfère jouer seul et plonger dans son monde imaginaire. Le monde des dinosaures, les galaxies, les trous noirs et toutes les choses qui concernent l’univers le fascinent. Un enfant précoce se sent souvent rejeté et a tendance à se replier sur lui-même. Grâce à son haut niveau intellectuel, on pourrait penser qu’il est destiné à un brillant avenir et pourtant, sans un accompagnement quotidien, il risque d’être dépressif et d’échouer sur le plan scolaire et social.

Enfant surdoué, enfant à haut potentiel : Comment le détecter ? Les signes

Enfant surdoué, enfant à haut potentiel : Comment le détecter ?

Comment bien accompagner votre enfant intellectuellement précoce ?

Soyez attentif à son ressenti

Si votre enfant possède un QI plus élevé que la normale, il a toutes les chances de son côté pour réussir dans ses études. Cependant, sans un bon accompagnement de votre part, il risque de se désintéresser de l’école et d’échouer par la suite. D’après une enquête réalisée en 2004, environ 32% des surdoués échouent à l’école et n’arrivent pas à s’intégrer. Cela est généralement dû à l’ennui.

Pour ne pas que votre enfant subisse la même chose, restez à l’écoute et montrez-lui que vous le comprenez et que, contrairement à ce qu’il croit, il n’est pas seul. Les surdoués ont besoin d’affection et de se sentir en sécurité. Ils savent qu’ils sont différents et ils ont besoin d’un soutien pour pouvoir affronter cette différence. Comme la plupart d’entre eux n’ont pas d’amis, ils sont constamment en quête d’attention lorsqu’ils sont à la maison, une manière pour eux d’attirer l’attention des parents sur leur solitude.

Essayez de trouver la meilleure solution

Si votre enfant s’ennuie à l’école, c’est généralement parce qu’il a une longueur d’avance sur les autres. Les choses qu’on lui apprend en cours sont probablement des choses qu’il connaît déjà et il s’en désintéresse complètement. Sa soif de connaissance le pousse à se tourner vers les livres et toutes les choses qui le passionnent, jusqu’à délaisser totalement les études.

Pour ne pas arriver à ce stade, n’hésitez pas à prendre les solutions nécessaires, entre autres en permettant à votre enfant de sauter une classe et en l’incitant à se soumettre à une évaluation psychologique. Il est en effet important de s’assurer qu’il ait la capacité affective nécessaire et qu’il soit épanoui émotionnellement.

En outre, n’hésitez pas à l’encourager à faire des activités parascolaires telles que la musique, ou tout simplement à l’inscrire dans une école proposant un programme plus exigeant. Cette décision ne doit pas toutefois être prise à la légère, il faut toujours tenir compte de la personnalité de votre enfant et de ses passions. L’objectif est de l’accompagner pour qu’il puisse s’épanouir dans tous les domaines.

Offrez-lui un environnement stimulant

Pour contribuer à son épanouissement, offrez-lui un environnement stimulant et stable à la maison. Passez du temps et jouez avec lui ; les échanges ludiques sont primordiaux et lui permettent d’exprimer sa créativité et son imagination.

Par ailleurs, évitez d’être trop exigeant à son égard, surtout sur ses résultats scolaires. En tant que parents, vous jouez un rôle important dans l’épanouissement de votre enfant. Comme vous êtes les seuls à le connaître vraiment, vous serez en mesure de lui apprendre à se sociabiliser et à s’ouvrir aux autres malgré sa précocité intellectuelle.

Apprenez-lui à se faire des amis, à gérer ses émotions, à partager ses passions, à comprendre sa situation et à vivre en société. Un enfant surdoué est capable de réaliser des prouesses, mais pour ce faire, il a besoin d’encouragement, d’amour et de compréhension de votre part et de tous ceux qui l’entourent.